LITIRY
MORGOL

LITIRY / MORGOL

Situation...

situation Litiry & Morgol

L'île privée de Litiri mesure 700 mètres de long pour 60 mètres de large. Elle est séparée de Quéménès, l'île la plus proche, par un fin chenal. Un autre petit chenal la sépare de l'îlot Morgol (Morgoal) qui lui est souvent associé.
Cet îlot mesure 140 mètres de longueur et 60 mètres dans sa plus grande largeur. Il est situé immédiatement à l'est du rocher du Crommic (voir photo ci-dessous), dont la forme et l'altitude font un repère commode dans l'archipel. L'îlot est propriété de l'Etat (en cours d'acquisition par le Conservatoire du Littoral) son accès est désormais interdit toute l'année.
Pourquoi ce spectacle bleu turquoise autour de Litiri en plein milieu de la Mer d'Iroise?

Tout simplement à cause de l'accumulation de sable entraînée par l'action de la houle et des courants à cet endroit précis de l'archipel. Ce perpétuel mouvement naturel empêche donc les algues et les galets d'élire domicile sur certains côtés de l'île. Ces sables ont pour pour nom le banc des Pourceaux (Nord-est de Litiri) et banc des Courleaux (Nord de Morgol).

Vue aérienne

photo©Anthony PENEL / www.survoldefrance.fr

Autres vues...

Protection
des sternes sur Litiri

(Source PARC NATUREL MARIN D'IROISE)

Au cœur de l’archipel de Molène, sur l’île privée de Litiri, les sternes naines, caugek et pierregarin nichent en colonie. Ces oiseaux sont très sensibles au dérangement et à la prédation. Figurant à l'annexe I de la directive européenne « oiseaux » et sur la liste rouge des espèces menacées en France, le Parc naturel marin d’Iroise a la responsabilité de garantir les conditions d’accueil favorables pour leur reproduction. C'est pourquoi un dispositif de mise en défens a été installé pour protéger les sternes sur l'île de Litiri.

A partir du mois de mai, les sternes et les gravelots commencent à s’installer sur les hauts de plage. Pour être discrets, leurs nids ne sont pas construits et consistent en de simples dépressions sur le sol, ils se distinguent très difficilement. Leurs œufs et leurs poussins se fondent parfaitement dans leur environnement, ils ont la couleur du sable et des galets. On dit qu’ils sont mimétiques. Marcher sur le haut de plage peut vous amener à les écraser, même en faisant attention. De plus, il faut veiller à respecter la tranquillité de ces colonies en évitant de débarquer sur les îlots ou de s’approcher trop près des zones de nidification. En effet, si vous dérangez les sternes, elles s’envolent et laissent sans protection les œufs ou les poussins qui deviennent alors des proies faciles pour d’autres espèces d’oiseaux. De même qu’un dérangement répété peut aussi amener toute la colonie à abandonner le site. Ainsi en 2011, pour plusieurs espèces le nombre de jeunes à l’envol a été très réduit, avec notamment un échec total de la reproduction pour la sterne naine.

panneausternes parcmarinAfin de matérialiser temporairement la zone la plus sensible pendant la reproduction des sternes, et avec l’accord des propriétaires, des plots reliés entre eux par un monofil ont été installés au Sud-Est de l’île par les équipes du Parc naturel marin d'Iroise. Ils sont mis en place temporairement, de mai à août. Ils sont retirés en fin de saison jusqu’au printemps suivant.
Aidez-nous à protéger les sternes de Litiri : éloignez vous de la colonie par le bas de la plage en regardant bien où vous posez les pieds !

Un peu d'histoire...

Litiri est la propriété de la famille de Kergariou depuis Octobre 1982, à la suite d’un partage de famille. Auparavant, ils en étaient aussi les propriétaires avec l’ensemble des descendants de Madame Gonzague de Kergariou née Yvonne Guilloux décédée en janvier 1948, et dont les biens étaient restés en indivision. Elle même l’avait achetée à son beau frère Charles de Kergariou en 1899, 1/2 frère de son mari qui en avait hérité de sa mère Lesguen.
Cette île semble avoir toujours été la propriété de la famille de Kergariou bien que l’on trouve en 1900 comme propriétaire Monsieur Gouzillon de Kemené demeurant à Rennes.
La ferme de Keravel en Trébabu (plus tard un restaurant) ancienne propriété de la famille de Kergariou à joué un rôle important pour l’île de Litiri. Elle servait de base de départ des pigouillers et entrepôt pour les marchandises destinées à l’île.

Le rocher du Crommic Photo de Jean Maout

Le Rocher du Crommic entre Litiri et Morgol
(photo: Jean Maout)

INFORMATIONS PRATIQUES

(image de fond : ©LM Tattevin)

QUELQUES CHIFFRES
Coordonnées GPS   48° 22′ 30″ N, 4° 53′ 12″ O
Distances   +/- 8.5km du Conquet et 4.5km de Molène
Longueur   700m
Largeur   60m max
Superficie   -
Point culminant   -
îlots annexes   aucun / Morgol (Morgoal) est un îlot indépendant

PROPRIÉTAIRE
ACCÈS & PÉRIODES